29 Avenue Anatole France
94400 Vitry-sur-Seine
01 85 53 09 96
Emeline Beaujard 01 85 53 09 96
29 Avenue Anatole France 94400 Vitry-sur-Seine

Bilan de personnalité et test intellectuel –Vitry-sur-Seine

Psychologue clinicienne à Vitry-sur-Seine, Emeline Beaujard Welter réalise de bilans et des tests. Il existe différentes formes de bilan : les bilans d'efficience intellectuelle(QI), les bilans de personnalité et le bilan psychologique(réunion du bilan d’efficience intellectuelle et du bilan de personnalité).
 

Le test d’efficience intellectuelle

Test d’efficience intellectuelle Les tests d'efficience intellectuelle permettent d'évaluer le fonctionnement cognitif et intellectuel d'une personne en identifiant ses points forts et ses points faibles dans des domaines précis et à un moment précis. En effet, le résultat (QI) obtenu est valable à un instant « T » et ne reste pas valide indéfiniment. C'est pourquoi on parle d'efficience intellectuelle et pas d'intelligence. L'intelligence est, par définition, impossible à mesurer, elle a trop de variables, trop de formes différentes et est dépendante du niveau de fatigue, de douleurs physiques et morales, etc.
 
Le psychologue va s'intéresser en priorité aux domaines de l'intelligence les plus indispensables dans la vie courante et dans la vie scolaire. Les tests principaux utilisés sont le WISC (pour les enfants) et la WAIS (pour les adultes). Ils mesurent tous les deux la mémoire, l'attention et la concentration, la compréhension verbale et le raisonnement logique non verbal (par exemple la logique spatiale). Ils peuvent être complétés par des petits tests plus spécifiques, notamment pour évaluer la graphie (l'écriture), la mémorisation, l'inventivité, etc.La personne testée doit solutionner une série de problèmes avec parfois une contrainte de temps. Ces épreuves peuvent sembler plus ou moins ludiques, mais il s'agit toujours de chercher à mesurer la capacité ou les aptitudes générales d'un individu concernant son fonctionnement intellectuel.
 
Par ailleurs, l’humeur, la santé mentale et physique influent sur les capacités intellectuelles et notamment sur la capacité à les utiliser. Ainsi la dépression et l'anxiété généralisée font chuter de manière importante les résultats aux tests d'intelligence car la personne n'arrive plus à faire appel à ses connaissances à cause de l'envahissement par les idées noires et de la fatigue générée par son état. Le bilan psychologique doit donc comprendre, en plus des tests d'efficience intellectuelle, des tests dits projectifs (« à quoi cela vous fait penser », « à quoi cela peut ressembler », « quelle histoire cela pourrait raconter ? »...). En fonction de la réaction de la personne face aux différentes situations, cela permet d'orienter au mieux le patient (le mode de thérapie est choisi en fonction de la personnalité autant sinon plus qu'en fonction du problème). Cela permet également de voir si les émotions bloquent ou facilitent l'intelligence, et même de déterminer s’il y a un trouble mental ou trop d’anxiété...
 
Le quotient intellectuel (QI) donne une mesure générale de l'intelligence d'une personne en le comparant à une population de référence (« la norme »). C'est par rapport à cette norme, cette moyenne des résultats obtenus dans la population du même âge, qu'on peut situer la performance de l'individu (par rapport à un retard scolaire par exemple). En effet, ces tests sont souvent préconisés afin de dépister une précocité ou un déficit intellectuel pouvant avoir des répercussions à l'école ou dans la vie de tous les jours. Aussi,les performances sont comparées à ce qui est statistiquement attendu à cet âge (à trois mois près). Il n'est en aucun cas question de réduire l'individu et ses potentialités à ces seules données chiffrées. Comme le QI est une valeur statistique, il ne correspond en réalité pas à un chiffre unique mais à un intervalle. Par exemple, la norme, ce n'est pas juste la moyenne (100) mais un écart : on est dans la norme si le QI est compris entre 85 et 115 (comme plus de 95% de la population). Plus que le chiffre, il est important de porter son attention sur les domaines de l'intelligence touchés, les points forts, les points faibles et les conséquences potentielles de ces résultats sur la vie et la prise en charge proposée (ou pas), selon le praticien.
 

Le bilan de personnalité

Bilan de personnalité Le bilan de personnalité est différent du bilan intellectuel. Ici, il n'est pas question de performance mais simplement de répondre avec le plus d'honnêteté possible afin que les résultats soient valides. La psychologue à Vitry-sur-Seine s'intéresse aux pensées, aux émotions, aux qualités de l'individu et à ses réactions face à diverses situations de vie. Il n’y a donc pas de questions indiscrètes ou touchant à l'intimité de la personne. Selon les cas, la psychologue va utiliser :
  • Les tests projectifs. Il s'agit du Rorschach, du TAT (pour les adultes) et du CAT (pour les enfants) principalement.
  • Des inventeurs de personnalité pour faire le point sur ses points forts et ses points faibles ou pour mettre le doigt sur les schémas de pensée, émotions et comportements qui bloquent l’épanouissement. La praticienne utilise préférentiellement le questionnaire des schémas de Young et le NEO PI-R.
  • Les échelles spécifiques : échelles d'anxiété, de dépression, de comportement additif, etc.
Le bilan de personnalité est parfois proposé en cours de prise en charge, pour aider le patient à faire le point sur lui, sur sa situation, pour déterminer des objectifs précis ou tout simplement pour l'aider à réfléchir sur lui-même. Si le bilan n'est pas intégré à un suivi, le compte rendu contient toujours les pistes à suivre les plus recommandés pour cheminer vers son épanouissement.
Accueil & infos au 01 85 53 09 96
Consultation adulte
Consultation adulte
Consultation ado
Consultation ado
Consultation & atelier pour enfants
Consultation & atelier pour enfants
Bilans
Bilans
Emeline Beaujard Welter | Psychologue à Vitry sur Seine
CONTACTEZ MOI